Quatre questions à se poser avant de redresser son entreprise 2018-05-22T16:03:45+00:00

Project Description

Quatre questions à se poser avant de redresser son entreprise

Une des décisions les plus difficiles à prendre pour quiconque est à la tête d’une entreprise est de se lancer dans une restructuration. Quand est-il nécessaire de redresser sa compagnie ?

Le mot « réorganisation » peut faire peur. Dans la tête de plusieurs, il est synonyme de changement, de stress, d’inconnu et même de mise à pied. Mais la restructuration fait partie du développement normal de toute entreprise. Elle peut se produire tant en situation de difficulté, qu’en phase de fort développement.

Mais alors, quand est-il nécessaire de se restructurer ?

Il est bon de vous poser cette question régulièrement, surtout quand tout va bien, avant que des difficultés ne surviennent. Nous constatons trop souvent que le processus de redressement est décidé trop tardivement. L’entrepreneur est alors comme un patient qui consulterait trop tard son médecin. Le parallèle avec la médecine se vérifie souvent : une maladie soignée très tôt facilite la guérison.

Voici quatre questions qui vous permettrons d’y voir plus clair.

Répondez aux questions suivantes avec des faits précis et non sur des sentiments et des impressions. Partagez cet exercice avec vos proches collaborateurs pour valider vos réponses et aussi d’assurer leur adhésion lors d’une éventuelle restructuration.

Les 4 questions à se poser avant de se lancer dans une restructuration :

  • Quelle est ma proposition de valeur ?  La proposition de valeur est la valeur que vous livrez à vos clients. Elle est la raison qui les incite à acheter vos produits. Votre proposition doit être convaincante et distinctive de la concurrence  pour vous assurer du succès.
  • Mon organisation est-elle capable de contribuer à cette proposition de valeur ? Il faut déterminer quelles fonctions et services au sein de votre organisation participent activement à notre proposition de valeur. Quelles fonctions et services n’y contribuent pas ou mal.
  • Quel type de culture d’entreprise est-il nécessaire d’avoir pour correspondre à ma proposition de valeur ? La culture d’entreprise se définit entre autres par le style de management, les valeurs humaines de l’entreprise ainsi que le niveau d’autonomie des services. Par exemple, une entreprise de grande distribution  aura une organisation axée sur la réduction des coûts à tout prix. Un commerce qui privilégie la relation avec sa clientèle devra privilégier la coordination de tous ses services afin d’optimiser l’expérience après-vente.
  • Est-ce que nos pratiques organisationnelles sont optimisées pour atteindre nos objectifs ? Par exemple est ce que les politiques de rémunération du personnel, les tableaux de bord, les objectifs individuels ou collectifs vont de pair avec ma proposition de valeur ? Avez-vous les ressources adéquates ?

Si les réponses aux questions vous laissent un sentiment d’urgence ou une impression de tâche inachevée, alors il est temps de réfléchir à une restructuration.

Vous pourrez constater ici que nous n’associons pas restructuration avec problèmes de rentabilité ou difficultés financières. En effet, à quoi sert une restructuration si vos produits ou votre organisation sont inadaptés à votre marché ? [mieux vaut penser à quoi alors si on est dans cette situation ?]

Une restructuration, ce n’est pas banal ! Elle génère un grand stress pour l’organisation, la direction et aussi pour les employés, qu’il ne faut pas négliger dans l’équation.

Bien sûr, nous conseillons aussi de vous faire accompagner dans la démarche d’analyse et de restructuration.

Cet accompagnement permet de :

  • dédramatiser la situation car le consultant aura un regard extérieur ;
  • nous constatons souvent que le message passe mieux lorsqu’il est dit par une personne extérieure à l’organisation,
  • l’accompagnement du consultant auprès de vos collaborateurs leur permet plus aisément de se confier et de faire des propositions innovantes qui permettront de sortir de cette situation ;
  • profiter de l’expérience du consultant aussi bien dans la détermination du processus de redressement que pour son expérience de ce genre de situation et de la diversité des mandats qu’il a conduit.

N’hésitez pas à nous contacter pour de plus amples informations 

Restructuration d'entreprise - Himalaya Conseil